Dernière Heure – Tome 4

8D3QcgoK

Hello amigo. Comment ça va aujourd’hui ? C’est dans cet article que s’achève ma review sur le manga Dernière Heure puisqu’il s’agit du dernier tome. Ce manga est écrit par et il est édité chez Akata.

Synopsis du quatrième tome

L’hiver est tombé sur la petite île d’Aoshima, glaçant les paysages, mais surtout les coeurs de Saku, Miyako et Shinokawa, devant, subir quotidiennement l’annonce de la perte d’un de leurs camarades. Et tandis que le nombre d’élèves diminue inexorablement, les derniers adultes présents sont également appelés sur le front. La fin de la guerre semble proche mais… quelle sera sa conclusion ?

Lg_QBHkh

Ma review du tome 4

Si tu n’as pas lu(e) ma précédente review, je t’invite à la retrouver ici.

Ça y est, on est arrivé au dernier tome. Ce récit m’aura véritablement chamboulé du début à la fin. Dernière Heure, c’est le manga qui te tient en haleine jusqu’au bout. Dans ce tome, j’ai encore une fois été fan du style visuel. Toujours avec des bouilles rondes et douces, accentue beaucoup plus les émotions de ces personnages dans ce tome. Cela le rend d’ailleurs encore plus poignant que les précédents. Tout au fil de l’oeuvre, je me suis profondément attachée à chacun des personnages.

cFOULvZ1
Extrait du tome 4

L’auteure met en place une atmosphère dramatique, lourde et douloureuse. Je crois que parmi tous les tomes de ce manga, c’est celui-ci qui m’a marqué. Je l’ai trouvé triste, cruel et tellement injuste. Mais au final, il résume ce qu’implique la guerre.

Dans ce tome, malgré une dure réalité, affiche les hauts et les bas sentimentaux pour ces héros qui continuent de grandir et d’évoluer dans une sinistre ambiance. Les mystères et toutes les questions que je me posais dans le tome précédent ont trouvé des réponses. L’auteure nous explique qui est réellement la figure du lapin. Pour moi, elle signifie plusieurs choses comme la complexité entre les rapports humains, la folie humaine ect…

J’ai beaucoup aimé être plongée dans les pensées des personnages. Des chapitres centrés sur Saku ou le professeur M. Kumazama pour qui j’ai eu énormément d’empathie. De multiples émotions sont décousues : l’amour, la jalousie, les regrets, la culpabilité, la solitude, la peur de mourir, la tristesse face à la perte d’un être cher, le suicide, la fuite…

La conclusion du tome est bouleversante et Miyako est un personnage qui m’a beaucoup touché. C’est elle le pilier de l’ensemble du groupe, qui réconfortait tout le monde avec sa cuisine et qui même livrée à elle-même continue de vivre tant bien que mal. Cependant, je pense également qu’énormément de choses reposent sur les épaules de Saku. Ce manga est marquant et fait passer un certain nombre de message. nous aura définitivement offerte une oeuvre à la fois émouvante et saisissante.

Et toi tu as déjà lu ce manga ? Je serais vraiment curieuse de savoir si tu aimes ce genre de review où je te donne mon point de vue sur chaque tome d’une oeuvre que j’affectionne ou que je découvre. N’hésite pas à me dire tout ça en commentaire et on se retrouve dans un nouvel article !

Novaish. ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s